Confrérie du Guillon

Parisod Alain

Ingénieur-Œnologue
Grandvaux
parisod(at)guillon.ch
Hoqueteau

Conseiller de notre Confrérie depuis 1978, notre Hoqueteau (celui qui ouvre le cortège en portant la masse) peut s'enorgueillir d'être bien connu des milieux de la vigne de ce canton, puisqu'en qualité d'ingénieur ETS en viticulture et œnologie, il a enseigné 20 ans durant à Changins l'art de l'analyse des vins, voyant défiler sous sa houlette plus de 600 élèves, éparpillés depuis dans le paysage viticole de notre pays.
La cinquantaine, Alain Parisod est un homme très engagé pour la profession de vigneron qu'il exerce à Grandvaux, où il exploite le domaine familial de la Grille, parallèlement à celui de la Maison Blanche à Epesses. Cultivant par ailleurs des parchets dans le Dézaley, il complète la gamme de ses produits par deux crus de cette appellation dont l'un porte le bien joli nom de Belle Dame. Est-ce en honneur de sa compagne Carole que nous saluons ici?
Député au Grand Conseil vaudois à l'âge de 31 ans, oeuvrant notamment au sein de la Commission des finances, il devint conseiller municipal et syndic de Grandvaux dans la même foulée en 1989. En cette qualité notre Conseiller syndic peut s'enorgueillir de quelques belles réussites, dont la réalisation d'un énorme réservoir d'eau potable. N'est-ce pas cocasse pour ce président de la commission AOC de la viticulture vaudoise? Peut-être réussira-t-il à vendre de l'eau aux Japonais, comme il le fait pour son vin depuis la visite de feu l'empereur Hirohito dans les vignobles de Grandvaux, en 1971! Trois mille bouteilles par an pour 130 millions de Japonais: il paraît que là-bas, on doit se battre pour en avoir!

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »