Confrérie du Guillon

Mugny Jean-Claude

Expert-Comptable
Lausanne
mugny(at)guillon.ch
Commissaires

Né en 1951 à Sierre, d'une mère valaisanne et d'un père fribourgeois devenu municipal lausannois, Jean-Claude Mugny, c'est presque le Pays romand à lui tout seul. Et même plus, si l'on pense qu'il a épousé, voilà plus de vingt ans, une Vaudoise dont les parents étaient partis en voyage de noces à Paris et n'en sont jamais rentrés! C'est pourtant elle, Françoise, qui est revenue à Lausanne pour y faire HEC aux côtés de Jean-Claude. Diplôme en poche, elle est repartie pour Lutèce, et c'est à l'occasion d'un bref retour par chez nous qu'au Comptoir Suisse eurent lieu les retrouvailles bientôt suivies des épousailles.
Homme de chiffres plutôt que de lettres, le Zofingien J.-C. Mugny obtint une licence en sciences économiques, suivie d'un diplôme d'expert-comptable. Après un séjour de six ans à Zurich (il fallait bien compenser le "1" d'allemand obtenu à la matu) et plusieurs emplois à Genève et à Lausanne, il ouvrit sa propre fiduciaire dans la capitale vaudoise.
Lieutenant-colonel à l'état-major du Corps d'armée de campagne 1 avec la fonction d'adjudant du commandant de corps, J.-C. Mugny est passionné d'histoire militaire. Il est actif au Centre d'histoire et de prospective militaires dont le siège est à Pully, à Verte-Rive, maison du général Guisan.
A ses heures de loisirs, Jean-Claude Mugny partage avec son épouse la passion de la moto. De la moto chromée d'ailleurs, puisqu'il aime à chevaucher, avec le look qui convient, sa prestigieuse Harley-Davidson. De plus, il collectionne les sautoirs, vu que, en sus de celui de Conseiller du Guillon, il arbore ceux de la Confrérie du Gruyère, des Chevaliers du Tastevin, de Saint-Etienne d'Alsace et des Maîtres Pipiers de Saint-Claude.
Il collectionne aussi les cendriers. Mais faites attention: ceux qu'il possède n'auraient pas tous été donnés ou achetés…

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »