Confrérie du Guillon

de Coulon François

Vigneron
Eclépens

de Coulon

Né à Genève en 1968, François de Coulon est un descendant d'une famille huguenote française arrivée en Suisse en 1754. Installée initialement à Neuchâtel, elle en prendra la bourgeoisie. Une famille qui, rapidement, jette son dévolu sur de beaux domaines et châteaux, parmi lesquels figure, en 1807, celui d'Eclépens: 90 ha, dont 5,5 ha sont consacrés à la vigne, les trois quarts étant complantés en cépages rouges.
En 1981, son père Georges, physicien de son état, décide de reprendre le domaine et sesvignes jusque-là confiées à des paysans et à un vigneron. Pour François, cela signifie le passage d'une vie citadine à l'air de la campagne. Il s'y fera, les pieds dans la vigne et la tête aux études qui le conduiront à la maturité. Encouragé par son père qui lui disait en substance: «Pars, fais ce que tu veux et reviens si tu en as envie», François met le cap sur l'Australie pour s'occuper de moutons pendant un an. Il en profite pour visiter les vignobles du sud, dont la Barossa Valley. De retour, il entre à l'uni pour y décrocher une licence en science politique, qu'il complétera en Angleterre par un master à la London School of Economics.
Se trouvant bien à l'étranger, François file alors à Bratislava où il travaillera pour l'OTAN et le Département de la défense, afin de contribuer à l'affranchissement d'un nouveau gouvernement fraîchement sorti du communisme face à une armée jalouse de ses prérogatives. L'arrivée de dirigeants nationalistes le ramènera en Suisse, en 1996, pour travailler à Berne, puis au Département de l'économie de l'Etat de Vaud. Depuis cette année, il se consacre entièrement au domaine du château. Marié à Claire, ce passionné de vins, d'histoire et d'économie, est père de deux enfants: Romain et Paul. Ainsi, depuis sept générations, les de Coulon sont châtelains d'Eclépens. Pour sûr, cela continuera.

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »