Confrérie du Guillon

Message du Gouverneur

A la gloire du cépage roi

Gouverneur

Le chasselas a subi pendant bien des années une campagne de dénigrement sans précédent, affublé qu'il était de tous les maux et présenté comme un vin sans vertu et sans avenir. Même certains professionnels ont contribué à ce négativisme en le décriant et en l'abandonnant. A tel point que les autorités fédérales ont favorisé son arrachage en subventionnant les vignerons qui plantaient des cépages supposés plus qualitatifs. Ainsi les surfaces de chasselas en Suisse ont-elles fortement régressé ces vingt dernières années, particulièrement en Valais où il couvre aujourd'hui moins de 1'000 hectares. Fort heureusement, les vignerons vaudois ont été peu inspirés par cette mode destructrice et ce magnifique cépage est resté très largement majoritaire dans nos coteaux. D'autant plus qu'aujourd'hui le vent a tourné, les esprits ont changé et même les journalistes les plus virulents ne le dénigrent plus. Bien au contraire. Nous assistons actuellement à un réel regain d'intérêt de la part de tous les leaders d'opinion, accompagné d'un activisme promotionnel sans  précédent afin de faire connaître ses qualités exceptionnelles et toute son originalité. Pensons au très bel ouvrage de la journaliste alémanique Chandra Kurt "Chasselas - de Féchy au Dézaley", un merveilleux voyage à la découverte des trésors du vignoble vaudois édité en français et en allemand. Le succès de ce livre fait qu'il sera même traduit en anglais. Pensons également au livre du célèbre sommelier Jérôme Aké Béda, "Les 99 chasselas à boire avant de mourir", un ouvrage qui illustre l'énorme potentialité de vieillissement de ce cépage, qualité dont personne ne faisait l'éloge auparavant et qui explique en bonne partie les raisons du retour en grâce de ce vin. Nous ne saurions passer sous silence le magnifique film de Florian Burion "Chasselas Forever" où, pendant plus d'une heure passionnante, scientifiques, historiens et vignerons lèvent le voile sur l'origine de ce cépage emblématique de Suisse romande. Une réalisation techniquement exceptionnelle qui nous plonge dans l'histoire du chasselas comme nous ne l'avons encore jamais vue. L'OVV n'est pas en reste avec son dépliant "ln Chasselas veritas" où toutes les facettes du cépage sont décrites et encensées. Hormis ouvrages, films et autres articles dithyrambiques qui fleurissent dans les médias, n'oublions pas le dynamisme remarquable du comité du Mondial du Chasselas, concours qui a vécu cette année sa cinquième édition avec un succès grandissant. Cette dégustation internationale ne se contente pas de décerner des médailles, puisque cette manifestation est aussi à l'origine d'une grande fête à la gloire de ce cépage tout en poursuivant, entre deux concours, la promotion du chasselas en Suisse et à l'étranger. Ce retour en grâce de notre cépage roi ne peut que nous réjouir. Le chasselas vit une révolution salutaire et parfaitement méritée dont la viticulture vaudoise sera la première gagnante.

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »