Confrérie du Guillon

Vidoudez Michel

Journaliste
Pully
Conseiller honoraire

Fin gastronome, le journaliste avait longtemps travaillé à «24 heures».

Spécialisé depuis près de quarante dans le vin et la gastronomie, Michel Vidoudez s’est éteint le 3 juin dernier, à l’âge de 81 ans. Il était le fils du journaliste, caricaturiste et dessinateur Pierre Vidoudez, décédé en 1990, célèbre pour ses chroniques, d’abord judiciaires puis consacrées aux beaux-arts, dans la Feuille d’Avis de Lausanne qui deviendra 24 heures.

Après avoir travaillé au service de presse de l’Expo nationale de 1964, Michel Vidoudez a mis ses pas dans les pas de son père. Localier à la rubrique vaudoise de notre journal dans les années septante, il en fut le critique gastronomique pendant une trentaine d’années, créant au passage Le Coup de Fourchette, qui prospère encore aujourd’hui. Conseiller honoraire de la Confrérie du Guillon, l’homme aimait la bonne chère, les whiskys prestigieux, le tennis, mais également le pays romand. Il a notamment été le coauteur d’un ouvrage intitulé A la mode de chez nous, compilant trois cent recettes et autant de plaisirs de la table romande.

Ces dernières années, Michel Vidoudez a collaboré à des revues spécialisées et à l’hebdomadaire Coopération.

24 heures

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »