Confrérie du Guillon

Paccot Raymond

Vigneron-Encaveur
Féchy
paccot(at)guillon.ch
Coordination vins cotterds

Vive les enfants turbulents! Grâce à eux, nous avons un Conseiller qui s'appelle Raymond Paccot. C'est en effet parce qu'il en avait assez de donner des leçons de sport à des écoliers dissipés que ce fils de vigneron (4ème génération de souche savoyarde) abandonne l'enseignement pour s'offrir une année de fàvpibrtzrd rz èàtoèérd en Turquie, puis en Afrique.
Ensuite, cela devient biblique: le retour du fils prodigue, appâté par l'odeur de la vigne en fleur et par une formation en viticulture et œnologie à Changins. Diplôme en poche, ce mélange d'Ulysse et de Dionysos remet le sac à l'épaule pour aller se perfectionner dans la Napa Valley, sur les terres de Moët & Chandon, rien de moins, où il fut courtisé par la grande maison - Calypso de ces lieux ! - au point de presque y planter définitivement sa tente. Mais une autre grande maison, suisse celle-là, l'appela sur certains de ses domaines à Valence, en Espagne, pour les faire profiter de ses talents. Là aussi, Raymond fut bien près d'y prendre souche quand, tout à coup, deuxième verset biblique: le "chemin de Damas"!
Papa Roger Paccot, songeant à un exode définitif du rejeton, allait vendre ses premières vignes, quand fiston réalisa que le Paradis, c'était bien Féchy. Donc 78 retour, 82 locataire de papa, 86 propriétaire!
Aujourd'hui, il est épaulé par sa charmante épouse, Violaine, fille de vigneron elle aussi. Tous deux font voler La Colombe vers le zénith des crus de ce Pays de Vaud, tout en regardant pousser trois belles souches, qui ont pour nom Chloé, Marion et Laura.
Exigence, rigueur, qualité, respect du client, ce sont les principes que lui a inculqué Frédy Girardet, à qui, dit-il, il doit beaucoup.
Et à côté? Tellement peu de temps que le sport, la photo, la lecture, ce sera pour plus tard. Pour l'heure deux passions: sa famille, son métier!

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »