Confrérie du Guillon

Munier Albert

Vigneron
Tartegnin
lmunier(at)freesurf.ch
Sénéchal honoraire

Même à Tartegnin, Pays du bon vin, il arrive que Silène se transforme en buveur de bière.
Le photographe a-t-il surpris Albert Silène Munier en période de formation en vue de la Fête des Vignerons, alors qu'il tentait de prendre un kilo de plus? Né un 20 février, premier jour du signe des Poissons, c'est heureux que, verre d'eau en main, il n'ait pas été photographié en costume de Neptune! Non!
L'eau, Albert aime la voir se prélasser dans le Léman, en pratiquant la pêche. Ou alors depuis ses vignes. Plutôt celles de son fils Laurent à qui il a remis le domaine. Car on est vigneron de père en fils dans la famille établie sur son domaine depuis 1532. Pas tous heureusement! Parce que Maman Nelly a bien fait les choses: à part Laurent, il y a le docteur Alain, le professeur Sylvie et Chantal boursière à Gilly. La génération suivante: 12 petits-enfants et demi à l'heure à laquelle j'écris.
Albert a l'esprit civique bien ancré: syndic, député au Grand Conseil vaudois au sein duquel il siégea jusqu'à sa nomination au titre de Préfet du district de Rolle en 1991. Côté militaire, nouilles et lauriers sont ristrettes: appointé dans les transmissions. Par contre à l'assurance grêle, Albert était commandant de corps ou plus exactement chef expert. Il a ainsi visité tous les vignobles de Suisse à l'exception de celui de Bâle. Si un bâlois nous lit, qu'il l'invite!
A la Confrérie, Albert Munier est compagnon depuis 1978, Conseiller dès 1980. C'est bien sûr l'un des fers de lance de la troupe de choc des Clavendiers au sein de laquelle sa bonhomie est devenue légendaire.
Des rêves d'enfants? Oui: avoir une moto. Mais comme papa ne voulait pas, il a attendu d'avoir 53 ans pour désobéir. Et pas une petite! Non mais vous voyer Silène sur un scooter?

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »