Confrérie du Guillon

Mayor Jean-Philippe

Membre Comité Direction Agroscope
Yens
jpmayor(at)guillon.ch
Conseiller honoraire

Mayor Jean-Philippe

"Je suis la mauvaise herbe – braves gens, braves gens…" Ah! Si Brassens avait connu Jean-Philippe Mayor! Aurait-il osé avouer cela? Car notre Conseiller est un malherbologiste réputé, spécialiste dans la compréhension du mode d'action des herbicides.
Ce Vaudois, né en 1959, sous le signe du Verseau 3ème décan, arbre celtique: cèdre, cochon (sans s'en dédire) de l'horoscope chinois, n'avait que 7 ans lorsque papa, quittant le Centre Patronal Vaudois et Renens pour "La Neuchâteloise" et Neuchâtel, emmena sa famille au pays britchon. Pendant que maman, artiste, peint sur porcelaine, le petit fait ses classes en lorgnant plantes, fleurs, animaux. Ce penchant deux fois naturel le conduit à l'Institut de botanique de l'Uni de "Neuch" et au doctorat en physiologie et biochimie végétale, au terme d'une formation sur le terrain et en laboratoire.
Entré à la station fédérale en 1990, au service de malherbologie, il y prend la direction de l'école en 1996, transformant son nom en Ecole d'ingénieur de Changins et la faisant reconnaître au titre de HES.
Amoureux du bon vin, passion qu'il partage avec sa compagne Judith Auer, spécialiste hautement reconnue des milieux de l'œnologie, il y crée en 1998 l'Ecole du vin, pépinière de sommeliers, dégustateurs, commerçants. Ecole entièrement privée, indépendante et autofinancée, elle est ouverte à tous et toutes et décerne des diplômes reconnus de haute valeur. Il est aujourd'hui Membre du Comité de direction d'Agroscope, Chef suppléant Agroscope, Responsable de l'institut des sciences en production végétale IPV, Responsalbe Corporate Communication Agroscope CCA. Rotarien, membre de la Confrérie des Oliphans en bas lac du pays de Neuchâtel, de l'Ordre de la Channe et de la Guilde des sommeliers, il est père de deux filles, Lise-Cendrine née en 1981 et Anne-Géraldine en 1986. Etant de plus Colonel d'état-major général, il trouve assez de temps pour assouvir quelques passions en relation avec la nature: la voile, le ski, les bonzaïs et les couteaux de poche. Qu'il forge lui-même, s'il vous plaît!
Si vous lui demandez de se définir lui-même, il vous dira sans ambages: "Amoureux de mon métier". Mesdames, vous voilà prévenues!

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »