Confrérie du Guillon

Bovard Louis-Philippe

Propriétaire-Encaveur
Cully
vin(at)domainebovard.com
Conseiller honoraire

Louis-Philippe Bovard, un baron tous azimuts… Toujours aussi enthousiaste, il reste plus que jamais un des vignerons vaudois les plus dynamiques. Portrait d’un sage qui a participé à (presque) tous les projets du renouveau viti-vinicole de son pays.
« Je pourrais être leur père à presque tous » sourit le distingué vigneron, à propos des douze « apôtres » novateurs des vins vaudois réunis sous la bannière d’Arte Vitis. Une idée parmi tant d’autres auxquelles il est associé. Car avant de revenir au domaine familial de Cully, en 1983, par « atavisme viscéral », Louis-Philippe Bovard avait été directeur au Comptoir suisse mais aussi de l’Office des vins vaudois : il a planté les jalons des routes des vignobles, des caveaux pour l’Expo 64 et du Musée de la Vigne et du vin d’Aigle en 1973. Puis il a fondé avec d’autres la Baronnie du Dézaley, qui fête ses 20 ans en 2015. Le Culliéran se félicite qu’on en valorise et qu’on en offre les grands millésimes de dix, parfois même de vingt ans. Dans le même temps, il a initié l’étude fondamentale des terroirs vaudois, puis créé le Conservatoire mondial du Chasselas qui teste les sélections de la fin du XIXe siècle pour y chercher et développer les grands Chasselas de demain.

L’article a été ajouté à votre panier !

Votre panier »